Greg Fergus

Votre député de


Hull-Aylmer

Greg Fergus

Votre député de


Hull-Aylmer

Menu

Les députés de l’Outaouais présentent un bilan régional fort

En 2015, le gouvernement Trudeau a proposé le vrai changement aux Canadiens et aux Canadiennes et a depuis mis en place plusieurs mesures afin d’appuyer les petites et moyennes entreprises, les familles et la classe moyenne. En Outaouais, l’étroite collaboration entre les députés William Amos, Greg Fergus, Stéphane Lauzon et Steven MacKinnon a permis d’obtenir des gains importants pour les gens d’ici.

Soutenir la classe moyenne

En Outaouais, les familles reçoivent en moyenne 500 $ par mois de l’Allocation canadienne pour enfants (ACE), et ce, libre d’impôt. Aujourd’hui indexée, cette mesure a permis d’aider plus de 84 550 enfants à avoir un meilleur départ dans la vie. Pour l’année fiscale 2017-2018 uniquement, l’ACE a remis plus de 285 millions aux familles de la région.

Les comtés de l’Outaouais ont reçu plus de 11 258 279 $ du programme Emplois d’été Canada, au cours du présent mandat, afin de permettre à plus de 3848 jeunes d’acquérir une expérience de travail de qualité. Ce programme fédéral offre également un soutien aux organismes et aux entreprises d’ici.

Le gouvernement du Canada a rétabli l’âge de la retraite à 65 ans, au lieu de 67 ans, en plus d’augmenter le supplément de revenu garanti de 10% et de soutenir les aînés les plus vulnérables. Grâce au programme Nouveaux-Horizons, plusieurs organismes de la région ont reçu 1,5 million $ en subvention pour la réalisation de projets ayant une influence positive dans la vie des aînés.

Plus de 11 millions $ ont été investis en Outaouais en vertu de la nouvelle stratégie nationale du gouvernement du Canada sur le logement. Cumulées sur quatre ans, 7579 unités de logement ont été soutenues et plus de 8 millions $ ont été investis pour la rénovation et la construction de nouvelles unités.

Soutenir la fonction publique

Le respect pour la fonction publique fédérale a été restauré. L’ensemble des conventions collectives échues ont été renouvelées, et certaines pour la deuxième fois. Plus de 1,5 milliard $ en paie rétroactive a été traité au pays et des centaines d’experts en paie ont été réembauchés. Dans la région de la capitale nationale, ce sont près de 14 000 fonctionnaires que le gouvernement a embauchés.

La région rattrape le retard des années conservatrices en investissant massivement dans les infrastructures publiques. La réfection des Terrasses de la Chaudière et la Place du Portage, phase III représente des investissements majeurs. Deux infrastructures importantes de Parcs Canada et de Bibliothèque et Archives Canada seront construites à Gatineau au coût de près de 400 millions $.

Investir dans les transports

Le gouvernement du Canada a investi 36 millions dans la Société de Transport de l’Outaouais, sur un investissement intergouvernemental totalisant 62,9 millions $, ce qui a permis l’achat de 45 autobus hybrides, la construction de 8 nouveaux stationnements incitatifs et de la Station Lorrain du Rapibus ainsi que le financement des études pour le prolongement du Rapibus vers l’est et le projet de tramway pour l’ouest de la Ville de Gatineau.

Le caucus de l’Outaouais appuie un système structurant de Tramway dans l’ouest arrimé avec le transit d’Ottawa. De plus, le gouvernement a financé une analyse exploratoire afin d’étendre le service de transport Transcollines dans les MRC de Papineau, Pontiac et Vallée-de-la-Gatineau.

Le budget 2019 du gouvernement du Canada prévoit la mise à jour des études existantes pour un lien interprovincial supplémentaire dans la région de la capitale nationale, le remplacement du pont Alexandra et plus de 80,4 millions $ pour la remise en état et l’entretien des ponts Macdonald-Cartier et de la Chaudière. Une stratégie interprovinciale sur le transport sera entreprise par la Commission de la Capitale nationale.

Afin d’accroître l’efficacité et la sécurité des déplacements, le gouvernement du Canada a investi 13,9 millions $ en collaboration avec le gouvernement du Québec dans l’élargissement du Chemin Pink et le prolongement du boulevard de La Vérendrye. 40 millions auront servi pour l’entretien des routes et des autoroutes dans Argenteuil – La Petite-Nation.

De plus, 490 000$ ont été investis dans une piste cyclable qui relie Chelsea à Gatineau et 500 000$ afin d’améliorer la section de la Véloroute des draveurs entre Gracefield et Messines.

Une économie en pleine croissance

L’économie de l’Outaouais ne cesse de croître. Depuis 2015, le gouvernement a donné aux entreprises d’ici les moyens de réussir, en réduisant de 2,5% le taux d’imposition des PME, maintenant établi à 9%. Le taux de chômage est passé de 7,2% en 2016 à 4,2% en 2019. Il atteindra 3,9% en 2020, soit le plus bas taux de chômage enregistré dans les vingt dernières années.

Grâce aux programmes de Développement économique Canada, 91 projets ont été soutenus dans la région afin de créer ou maintenir 494 emplois, ce qui représente une contribution fédérale de 30 543 723$ pour des investissements totaux de 164 212 645$.

Appuyer les municipalités de l’Outaouais

Dans son budget 2019, le gouvernement a remis un montant supplémentaire provenant du Fonds de la taxe sur l’essence fédéral (FTE) de 11 millions $ à la Ville de Gatineau, 5 millions $ aux municipalités de la circonscription de Pontiac et de 4,8 millions $ pour celles situées dans Argenteuil – La Petite-Nation.

Les investissements dans les infrastructures totalisent plus de 60 884 563$ pour la Ville de Gatineau, 57 millions $ pour les municipalités dans Argenteuil – La Petite-Nation et plusieurs dizaines de millions pour celles situées dans la circonscription de Pontiac.

Le gouvernement a investi plus de 13 millions $ dans les SADC afin de soutenir les entrepreneurs de nos régions. Les régions ayant été délaissées sous les conservateurs, le gouvernement actuel s’est efforcé de combler le manque d’infrastructures numériques en investissant 46,4 millions $ dans l’Internet rural en Outaouais, en collaboration avec le gouvernement provincial et les partenaires privés.

Une meilleure protection de l’environnement

Le gouvernement du Canada a investi 275 000 $ sur deux ans pour financer la recherche et la surveillance communautaire de l’état de santé du bassin versant de la rivière des Outaouais par l’organisme Garde-Rivière des Outaouais.

En investissant des centaines de millions pour la modernisation de ses centrales de chauffage et de refroidissement à Gatineau et Ottawa, le gouvernement du Canada réduira de 63% ses émissions de gaz à effet de serre dans la région de la capitale nationale.

Citations

« Au cours des quatre dernières années, mes collègues de l’Outaouais et moi avons travaillé sans relâche afin de rattraper le déficit d’investissements dans la région. Que ce soit au niveau de l’accès à l’Internet dans les régions rurales ou des problématiques de transports dans le grand Gatineau, nous nous sommes assurés que les besoins des gens de l’Outaouais soient entendus par notre gouvernement. Grâce aux nouveaux investissements obtenus, nous avons réussi à soutenir le développement économique et à améliorer la qualité de vie des gens de la région. »

– William Amos, député de Pontiac

« Aux côtés de mes collègues parlementaires, nous promouvons et défendons nos électeurs avec brio. Pour la première fois depuis longtemps, les ambitions de l’Outaouais sont à l’avant-scène. Ensemble, on a fait du chemin depuis 2015 : respecter la fonction publique, créer de nouveaux emplois dans le secteur privé, amener le tramway chez nous, soutenir les familles avec l’Allocation canadienne pour enfants et accueillir les nouveaux Canadiens dans notre belle région. Ça c’est du leadership. »

– Greg Fergus, député de Hull-Aylmer et secrétaire parlementaire de la présidente du Conseil du Trésor et ministre du Gouvernement numérique

« Au cours des 4 dernières années, les députés de l’Outaouais ont été sur le terrain afin d’écouter les gens. Je suis fier des résultats obtenus pour toute la région de l’Outaouais. Je suis également fier du travail accompli afin de faire reconnaître les petites municipalités de 5 000 habitants et moins dans notre région, au Québec et partout au pays. »

– Stéphane Lauzon, député de Argenteuil–La Petite-Nation et secrétaire parlementaire du ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale.

« L’Outaouais a retrouvé sa place à la table des décisions et plus que jamais, le gouvernement du Canada a des ambitions pour Gatineau. Qu’il s’agisse de nouveaux investissements comme celui de Bibliothèque et Archives Canada, de Parcs Canada ou du 6e lien, les grands projets prennent forme et contribueront au développement de la communauté. Les réalisations sont nombreuses dans Gatineau et je m’engage à poursuivre le travail entamé. »

– Steven MacKinnon, député de Gatineau et secrétaire parlementaire de la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement et de l’Accessibilité